SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : LA SEMAINE DU GOÛT EN MODE TOP CHEF !

Mercredi 14 Octobre - 05:10

Actu. locale


Les élèves de CE1 en pleine dégustation. - © Léa Duperrin / Radio Scoop
Dans le cadre de la semaine du goût qui se déroule du 12 au 16 octobre, les écoles proposent des animations pour faire découvrir aux enfants des saveurs qui sortent de l'ordinaire. Les élèves de CE1 de l'école La Favorite à Lyon ont eu droit à un cours donné par le chef lyonnais Grégory Cuilleron.

"Qui pense que c'est une carotte ?", interroge l'ancien candidat Top Chef Grégory Cuilleron. Une moitié des mains se lève. "On dirait plutôt de la betterave", lance un élève au fond de la classe. Réponse : il s'agit de la carotte pourpre !

Pain de seigle, laurier et reblochon


D'abord, les élèves sont invités à sentir, regarder et enfin goûter. "C'est bon", sourit Yanis. "Je trouve ça amer", souffle son voisin. "Vous mangez des légumes ?", demande le cuisinier lyonnais. Des "oui" timides se font entendre, et quand le chef questionne les enfants sur leur plat préféré, les pâtes et le cordon bleu sont les plus cités...


Les 27 élèves de la classe de CE1 s'apprêtent à goûter différents type de pains, à sentir le romarin et le laurier ou encore, à s'essayer au reblochon et même, de l'associer à la figue. "J'adore le fromage, même quand c'est fort" sourit Nina au premier rang.

Place aux herbes aromatiques ! © Radio Scoop

À la fin, les élèves sont conquis. "Il faut toujours goûter, plusieurs fois pour être sûrs qu'on aime pas", résume Acyl sous sa toque.

"L'objectif n'était pas de faire des enfants des gastronomes avertis mais de les sensibiliser à ce qu'ils mangent et au choix des produits", conclut Grégory Cuilleron. "Si demain ils incitent leur famille, leurs parents à consommer local, bio et de saison on aura un peu gagné !"