SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LA VOLAILLE DE BRESSE CANDIDATE AU PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO !

Samedi 24 Juillet - 06:00

Actu. locale


Volailles de Bresse - © DR
Le 15 juillet dernier, plusieurs acteurs de la filière ont officialisé la candidature de la Volaille de Bresse au patrimoine immatériel de l'UNESCO.

La Volaille de Bresse veut être reconnue au patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est le 15 juillet dernier que la candidature a été officiellement lancée par plusieurs acteurs de la filière dont le chef triple étoilé de l'Ain Georges Blanc.

Un projet mené pour faire perdurer la profession, en berne depuis l'épidémie de covid.

Faire perdurer le savoir-faire et rayonner à l'international


Cyril Dégluaire est éleveur à Saint-Cyr-sur-Menthon dans l'Ain et vice-président du Comité Interprofessionnel de la Volaille de Bresse : "on a déjà une belle notoriété, mais avec cette candidature, on veut continuer le combat pour assoir cette notoriété au niveau international pour ouvrir de nouveaux marchés et redynamiser la vente de volaille de Bresse", explique-t-il.

Pour Cyril, la Volaille de Bresse "est une super carte de visite, un emblème de notre Région, c'est donc une grande fierté de pouvoir la travailler, la défendre et pouvoir en vivre".

Pour rappel, la Volaille de Bresse est la seule en France et dans le monde à bénéficier d'une AOC (Appellation d'Origine Contrôlée) depuis 1957 et d'une AOP (Appellation d'Origine Protégée) accordée par Union Européenne en 1996. Elle est élevée dans l'Ain, la Saône-et-Loire et une partie du Jura, sur un territoire d'environ 100 km de long et 40 km de large.


Le dossier de candidature est en cours de réalisation et sera déposé en mars 2022. Pour obtenir le Graal, il faudra attendre la réponse du comité de l'UNESCO qui devrait statuer seulement à la fin de l'année 2024.