SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LES PRIX GONCOURT ET RENAUDOT ONT ÉTÉ DÉCERNÉS

Lundi 30 Novembre - 14:24

France


"L'Anomalie" d'Hervé Le Tellier - © Facebook / Hervé Le Tellier
Le plus prestigieux des prix littéraires français a été attribué ce lundi, lors d'une cérémonie en visioconférence.

Sans surprise puisqu'il était grand favori : le prix Goncourt a été attribué ce lundi à Hervé Le Tellier pour son roman "L'Anomalie" (Gallimard).

Hervé Le Tellier, 63 ans, mathématicien de formation et ancien journaliste, et président de l'association de l'Oulipo (ouvroir de littérature potentielle), a obtenu huit voix contre deux pour "L'Historiographe du royaume" de Maël Renouard.

"On ne s'attend jamais à un prix comme le Goncourt. D'abord on n'écrit pas pour l'avoir, et puis on ne peut pas s'imaginer l'avoir", a déclaré le lauréat lors d'une visioconférence, aux côtés de son éditeur, Antoine Gallimard. "Ce n'était pas du tout dans mes projets", a-t-il ajouté.

"L'Anomalie", huitième roman d'Hervé Le Tellier, raconte les suites d'un événement étrange, à savoir qu'un vol Paris-New York se reproduit deux fois, avec les mêmes passagers, à quelques mois d'intervalle.

Histoire du fils


Le prix Renaudot a été décerné quelques minutes plus tard à Marie-Hélène Lafon pour son roman "Histoire du fils" (Buchet-Chastel), une saga qui court sur un siècle de 1908 à 2008.

"C'est un parcours d'écriture, d'édition, de fidélité avec une maison qui a fait confiance à quelqu'un qui était parfaitement inconnu il y a 19 ans", a commenté, peu après cette annonce, Marie-Hélène Lafon, lors d'un entretien retransmis en ligne par le mensuel spécialisé Livres Hebdo.

"Je suis d'autant plus heureuse de l'avoir que les libraires, plus que jamais cette année, ont besoin des prix", a-t-elle ajouté.

Le Renaudot, comme le Goncourt, ont été attribué 48 heures après la réouverture des librairies, en pleine crise sanitaire due au Covid-19.