Décès de la célèbre accordéoniste Yvette Horner

Décès de la célèbre accordéoniste Yvette Horner

La célèbre accordéoniste Yvette Horner, est décédée le lundi 11 juin, à l’âge de 95 ans à Courbevoie. La musicienne qui aurait eu 96 ans le 22 septembre, a commencé sa carrière en 1947 et a donné son dernier concert en 2011.

La jeunesse d’Yvette Horner

Dans la jeunesse d’Yvette Horner, ses parents dirigeaient un théâtre et dès l’âge de quatre ans, elle commence à étudier le piano à Tarbes puis au Conservatoire de Toulouse. Dans les années 30, elle a décroché un premier prix de piano au Conservatoire. À l’âge de dix ans elle adore déjà Mozart, Liszt et Bach. Mais la mère de l’artiste va lui imposer d’apprendre l’accordéon car « il y a beaucoup de premiers prix de piano, jamais d’accordéon ».
Yvette Horner a affirmé dans une interview avec Thierry Ardisson qu’elle a pleuré « pendant trois ans ».
Dans sa jeunesse, l’artiste se produisit à plusieurs reprises sur la scène tarbaise pour jouer du Bach, du Beethoven ou du Chopin.

La participation d’Yvette Horner pour le Tour de France

Dans les années 50, l’artiste devient populaire grâce au Tour de France où elle est devenue la mascotte pendant onze ans.
À cette époque, il n’y avait pas de télévision et les sponsors misaient tout sur la caravane publicitaire. Yvette Horner, était placée sur le toit d’une traction avant Citroën noire, elle ne s’arrêtait pas de jouer, encouragée par le public par des « vas-y Vévette ».
Ensuite elle enchaînait avec un récital, sur le podium, avant l’arrivée des cyclistes.

Championne du monde d’accordéon

Avec son talent et une grande volonté, Yvette décide de remporter la Coupe du monde d’accordéon. En 1948, elle devient la première femme à décrocher le titre de championne du monde d’accordéon.
L’artiste a confié à des interlocuteurs « Si j’ai pu me consacrer corps et âme à la musique, c’est grâce à mon mari, René Droesch, qui m’a toujours déchargée de tout souci matériel ».
Elle a rencontré « l’homme de sa vie » en 1936, et à cette époque elle n’avait que 15 ans.
En 1955, ils se sont installés à Nogent, la capitale mondiale du bal musette. René Droesch, décède en 1986, et Yvette en sa mémoire , lui a promis de consacrer tout le reste de sa vie à son art, elle a continué de jouer chaque jour.

L’immense popularité d’Yvette Horner

La populaire Yvette Horner, a su s’associer avec des artistes parfois loin de son univers.
En 1989, elle joue du David Bowie et du Michael Jackson et se produit aussi bien aux Francofolies de La Rochelle qu’au Casino de Paris.
Elle s’est associée avec le chorégraphe Maurice Béjart, le pianiste classique Samson François, le styliste Jean Paul Gaultier , les chanteurs Boy George et Julien Doré, le musicien américain Charlie McCoy…
Sa popularité a aussi attiré certains politiques qui souhaitaient l’associer à leurs campagnes.
Yvette Horner compte à son actif 150 albums vendus à près de 30 millions d’exemplaires et 2 000 concerts.