Le maire de Givors démissionne et fait appel de sa condamnation

Le maire de Givors, Martial Passi, a décidé de démissionner de ses fonctions de maire et a fait appel de sa condamnation à 6 mois de prison, 10 000 euros d’amende et 3 ans d’inéligibilité pour prise illégale d’intérêt. Condamné la semaine dernière, Martial Passi a convoqué les élus le mardi 11 juillet 2017 pour leur annoncer sa démission. Le maire, qui avait recruté sa soeur au poste de directrice générale des services de la commune, considère sa condamnation comme “sidérante” et la conteste en faisant appel.


Pas de commentaires

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Ecrire un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée
Tous les champs marqués d'un '*' sont à remplir obligatoirement*