Un automobiliste tué en traversant l’autoroute à pied

Un automobiliste tué en traversant l’autoroute à pied

Ce mercredi soir, un automobiliste de 22 ans s’est fait renverser par une fourgonnette alors qu’il tentait de traverser l’autoroute à pied.

Une traversée en pleine nuit

Vers 21h30, l’automobiliste roulait à bord de son utilitaire Peugeot sur l’A42 en direction de Lyon. Sans aucune raison apparente, le jeune homme s’est arrêté sur la bande d’arrêt d’urgence puis a entrepris une traversée de l’autoroute à pied.
Il a d’abord dépassé les deux voies de son sens de circulation, puis a enjambé les barrières du terre-plein central. En traversant les deux voies de l’autre sens de circulation (direction Bourg-en-Bresse), il fut percuté par un autre automobiliste. Le choc a été d’une rare violence puisque le conducteur de la fourgonnette n’a absolument pas vu arriver le piéton. En état de choc, le conducteur a été transporté à l’hôpital par les pompiers et sa fourgonnette a été immédiatement immobilisée sur la chaussée, puis remorquée.
N’ayant pu entreprendre une manoeuvre d’urgence, le piéton a été fauché de plein fouet : il fut déclaré décédé sur les lieux de l’accident.

Les enquêteurs tentent de comprendre la raison de son stationnement sur la bande d’arrêt d’urgence, et la raison de sa traversée de l’autoroute en pleine nuit…


Vous aimerez aussi

Risque de circulation dense à l’occasion du SIRHA

La préfecture du Rhône prévoit une circulation dense à l’occasion du salon International de la Restauration, de l’Hôtellerie et de l’Alimentation (SIRHA).

Une altercation à Caluire aurait pu être fatale

Ce samedi à Caluire, aux alentours de 22h, deux jeunes personnes se sont disputées au bord de la route. Les deux hommes étaient alcoolisés…

Suicide d’un détenu à la prison de Villefranche-sur-Saône

Un détenu de 22 ans s’est suicidé par pendaison ce matin dans sa cellule de la maison d’arrêt de Villefranche-sur-Saône.

Pas de commentaires

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Ecrire un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée
Tous les champs marqués d'un '*' sont à remplir obligatoirement*