Epidémie de grippe : les hospices de Lyon sont mobilisés

Epidémie de grippe : les hospices de Lyon sont mobilisés

Depuis plusieurs semaines, l’ensemble des équipes du CHU de Lyon sont mobilisées pour répondre au mieux à l’afflux de patients et plusieurs mesures ont été prises.
L’ensemble des hôpitaux des Hospices Civils de Lyon sont sous tension depuis plusieurs semaines. Des cellules de crise et de veille se réunissent chaque jour sur les différents établissements depuis le 23 décembre dernier. Elles  assemblent médecins, paramédicaux et directeurs qui examinent la situation dans les services : aux urgences, en UHCD (unité d’hospitalisation de courte durée) et en réanimation notamment.

A ce jour, plus que l’augmentation du nombre de patients se présentant aux urgences, c’est le taux d’hospitalisation à l’issue qui est lui important, lié à la moyenne d’âge élevée des patients. L’enjeu principal est donc de faire face à un besoin accru d’hospitalisation et à libérer des places dans les services d’aval pour hospitaliser les personnes arrivées aux urgences qui le nécessitent.

Plusieurs mesures ont été prises afin d’accueillir et de soigner au mieux les patients :

  • Les services fonctionnent à plein de leurs effectifs, réduction faite des personnels eux-mêmes grippés, et à plein de leur capacité d’accueil : rappel de professionnels sur leur repos, recours à l’intérim et aux contrats de courte durée ;
  • Des ouvertures de lits supplémentaires ont été consenties dans les services d’hospitalisation et dans certaines situations et en fonction des capacités des locaux, les chambres sont dédoublées ;
  • Certaines hospitalisations programmées dans les services de médecine sont reportées dès lors qu’elles ne sont pas urgentes ou liées à des pathologies cancéreuses. Ces déprogrammations sont décidées au cas par cas, de manière collégiale.

L’épidemie de grippe en chiffres

Sur la période du 19 décembre 2016 au 8 janvier 2017, le nombre de passages dans l’ensemble des services d’accueil des urgences des HCL s’élève à 7 856 patients dont 2 238 sont suivis d’une hospitalisation, contre 7 528 patients accueillis aux urgences l’année dernière sur la même période, pour 2 049 hospitalisations.
Soit une hausse de + 4,35% des passages aux urgences (+ 328 patients) et + 9,22% des hospitalisations (+ 189 patients)
A ce stade, il n’est pas envisagé de déclencher un plan blanc. Si la situation venait à se dégrader dans les prochains jours, d’autres mesures graduées sont envisagées dont en premier lieu, le report possible d’interventions chirurgicales programmées. Le Directeur Général des HCL suit la situation en temps réel, en lien avec les directeurs des établissements et le Directeur Général de l’ARS, de façon à prendre des mesures réactives et adaptées.

La situation stabilisée en pédiatrie

Le « plan hivernal pédiatrique » est opérationnel à l’Hôpital Femme-Mère-Enfant depuis le 5 décembre 2016 pour faire face aux épidémies de grippe et de bronchiolite. Il se traduit par :

  • L’ouverture de lits et la transformation de lits de semaine en lits d’hospitalisation complète, pour couvrir les périodes de week-end
  • Un renfort des présences médicales et paramédicales dans le service d’accueil des urgences comme dans les unités d’hospitalisation
  • La mise en place de 2 « cellules de veille grippe » par semaine depuis le 5 décembre pour gérer les flux de patients.
  • L’afflux aux urgences pédiatriques a été critique en décembre avec un pic d’activité le 17 décembre (370 passages – hospitalisation de 22 enfants en moyenne/jour) et est plutôt modéré depuis la fin des vacances scolaires. L’activité depuis le 1er janvier oscille entre 180 à 230 passages par jour (hospitalisation de 23 enfants en moyenne/jour).


Vous aimerez aussi

Jugement du chauffard qui a mortellement renversé un adolescent à Feyzin

L’homme qui a tué un jeune homme de 15 ans en le percutant en voiture samedi 27 mai 2017 a été jugé.

La “Dreamnight at the zoo” à Lyon pour les enfants malades

Le zoo de Lyon organise la “Dreamnight at the zoo” vendredi 2 juin 2017 de 18 heures à 20 heures.

Le cinéma chinois mis à l’honneur à Lyon

Le cinéma chinois est mis à l’honneur dans la métropole lyonnaise par le Nouvel Institut Franco-Chinois.

Pas de commentaires

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Ecrire un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée
Tous les champs marqués d'un '*' sont à remplir obligatoirement*