L’horoscope du lundi 25 novembre

L’horoscope du lundi 25 novembre

Retrouvez tous les jours l’horoscope signe par signe d’Esther sur Impact FM !

Bélier

(21 mars - 20 avril)

Vous êtes en excellente forme physique, merci Jupiter ! Vous respirez !

Taureau

(21 avril - 21 mai)

Les astres ne sont pas tendres avec vous et compliquent vos relations. Notamment vos relations professionnelles. Surveillez vos arrières !

 

Gémeaux

(22 mai - 21 juin)

Mars vous inspire une créativité nouvelle ! Vous vous sentirez plus libre et indépendant.

Cancer

(22 juin - 22 juillet)

Vous aurez une belle confiance en vous, et pour continuer ainsi, n’écoutez que les commentaires positifs et méprisez la critique !

Lion

(23 juillet - 22 août)

Beaucoup s’est joué ce mois-ci, même si vos rêves ne se sont pas encore réalisés, vous en avez posé les fondations pour qu’ils se manifestent bientôt dans le monde réel.

Vierge

(23 août - 22 septembre)

Côté cœur ce n’est pas terrible, vous compensez par une productivité décuplée au boulot !

Balance

(23 septembre - 22 octobre)

Mars et Jupiter vous pousse à l’action. C’est inhabituel, mais vous n’hésitez plus une seconde de plus !

Scorpion

(23 octobre - 22 novembre)

Il vous faudra faire preuve de diplomatie et contrôler votre sens de la répartie cinglant. Vous pourriez froisser la mauvaise personne pour votre évolution professionnelle !

Sagittaire

(23 novembre - 21 décembre)

La conjonction astrale rend possible tous vos projets, d’ordre personnel ou professionnel, mariage ou reconversion professionnelle, déménagement ou achat immobilier… Tout ce que vous touchez se transforme en or !

Capricorne

(22 décembre - 20 janvier)

Vous devrez vous imposer pour vous faire respecter mais vous saurez trouver les bons arguments et les utiliser à bon escient.

Verseau

(21 janvier - 19 février)

Jupiter et Vénus auréolent vos amours ! Vous vivez de beaux moments sur le plan sentimental.

Poissons

(20 février - 20 mars)

Les couples connaîtront des tensions, la faute à des questionnements auxquels vous trouvez vous-même des réponses. Pourquoi ne pas simplement les demander ?