Serge Lama

Site officiel de Serge Lama :
www.serge-lama.com

Page Facebook de Serge Lama : www.facebook.com/SLama.Officiel

Serge Lama, de son vrai nom Serge Claude Bernard Chauvier, est né le 11 février 1943 à Bordeaux. Chanteur français de renom, en cinquante ans de carrière, Serge Lama a vendu un peu plus de 12 millions d’albums. Extrêmement populaire à la fin des années 60, on lui doit quelques tubes comme “Femme, femme, femme”, “Je suis malade” et “Les Ballons rouges”.

Les débuts de Serge Lama

Dès son plus jeune âge, Serge Lama côtoie le monde artistique et en tombe très vite amoureux. A son retour de son service militaire, en 1964, il est engagé au cabaret l’Ecluse à Paris. Très vite repéré par Renée Lebas, il va enregistrer son premier 45 tours. A la suite de cela, il va faire sa première apparition télévisée et sortir son second 45 tours dans la foulée. Mais un drame va venir bousculer la vie de Serge Lama. A l’été 1965, il est victime d’un très grave accident de voiture et reste allongé dans un lit d’hôpital durant plus d’un an ! Durant le mois de décembre suivant l’accident, un très grand nombre d’artistes français organisent un concert exceptionnel à l’Olympia en sa faveur, la recette du spectacle lui sera même reversée ! L’année suivante, alors qu’il est toujours hospitalisé, il enregistre deux nouveaux 45 tours et rencontre Yves Gilbert, avec qui il entretiendra une forte collaboration. En 1967, Serge Lama va connaître son premier très grand succès avec un nouveau 45 tours comportant le fameux titre “Les Ballons rouges”. Il part ensuite en tournée et connaît un grand succès sur les routes de France puis enregistre son premier album, “D’aventures en aventures”. Son second album, “Et puis on s’aperçoit” sort en 1969 et l’année suivante, il se produit pour la première fois en vedette sur la scène de Bobino.

La reconnaissance

Le second grand succès de Serge Lama intervient en 1971 avec la chanson “Superman”, dont le 45 tours s’écoulera à plus de 250 000 exemplaires. Cette année-là, il va aussi représenter la France au concours de l’Eurovision et continuer à se produire dans différents cabarets. Deux ans plus tard, grâce à l’album “Je suis malade”, Serge Lama va décrocher son premier disque d’or. Par la suite, il part en tournée, se produit à l’Olympia et acquiert un statut de vedette nationale. Dès lors, les succès s’enchaînent, il sort son cinquième album, “Chez moi” et se produit de nouveau à l’Olympia. Il reçoit aussi un Oscar de la chanson française pour “Les P’tites femmes de Pigalle”. En 1975, c’est lui qui inaugure une toute nouvelle salle parisienne, le Palais des Congrès et est invité d’honneur de l’émission la plus populaire du moment, Le Grand Echiquier. Durant le milieu des années 70, Serge Lama donne plus de 250 concerts par an et sort un grand nombre de disques, rencontrant chacun un grand succès. En 1978, Serge Lama va encore une fois rencontrer un très grand succès, à l’occasion de la sortie du double album “Enfadolescence”, qui comporte le tube “Femme, femme, femme”. Jamais rassasié, il démarre les années 80 par la sortie de son dixième album, “Souvenirs… Attention… Danger !” et se retrouve une nouvelle fois sur la scène du Palais des Congrès ! L’année suivante, il enregistre un album avec son père “Lama père et fils” et part en tournée avec ce dernier.

Serge Lama et Napoléon

Au début des années 80, en 1982 exactement, Serge Lama se plonge dans l’écriture d’une comédie musicale sur Napoléon Bonarpart. S’en découleront trois albums connaissant un grand succès. Deux ans plus tard, il fête ses 20 ans de carrière au Grand Rex à Paris et sa comédie musicale se joue au théâtre Marigny encore deux ans plus tard. Un nouvel épisode marquant va venir frapper Serge Lama durant les années 80. En 1984, ses parents sont victimes d’un grave accident de la route, son père meurt sur le coup et sa mère, trois mois plus tard. Il faudra attendre 1986 et 1987 pour voir deux nouveaux albums de Serge Lama, “Portraits de femmes” et “Je t’aime”, qui passeront d’ailleurs un peu inaperçus. Dans le même temps, la comédie musicale cartonne en France et au Québec, et atteint même le million de spectateurs en 1988 ! L’année qui suit, Serge Lama fête ses 25 ans de carrière dans la célèbre émission “Champs-Elysées” avec Michel Drucker.

Serge Lama comédien

Serge Lama débute les années 90 par un passage au théâtre, dans la pièce “La facture” de Françoise Dorin. En 1993, il enchaîne, et joue dans “Toâ”, pièce de Sacha Guitry avec laquelle il va partir en tournée. Les années 90 seront aussi l’occasion de voir Serge Lama à la télévision, puisque ce dernier jouera dans la série télévisée “Placé en garde à vue” de 1994 à 1995 ! Durant l’année 1997, il tourne un peu au Québec et en France et joue dans un court métrage, “La courte échelle”.

Serge Lama de retour à la scène

Durant cette parenthèse de comédien, Serge Lama à tout de même continué les tournées et s’est même produit à l’Olympia. En 1999, il prend part pour la première fois au concert des Enfoirés et continue de se produire sur les différentes scènes françaises. Il sort un nouvel album, “Feuille à feuille” et retourne dans l’une de ses salles préférées, l’Olympia. Pour ses 60 ans et ses 40 ans de carrière, il organise un concert exceptionnel à Bercy devant plus de douze mille spectateurs ! Bien qu’il soit moins présent médiatiquement, il n’arrête pas pour autant la scène, bien au contraire. C’est donc pour cela, qu’en 2007, il repart en tournée dans toute la France et au Québec pour un total de 200 représentations ! A la suite de cela, il sort son 18e album, “L’âge d’horizons” en 2008 et repart une nouvelle fois en tournée, jusqu’en 2010. Véritable marathonien, Serge Lama va être contraint au repos en 2012, après une opération de la hanche mais va revenir plus fort avec un double album anniversaire, “La balade du poète”.

Serge Lama 50 ans de carrière

En 2013, Serge Lama fête ses 70 ans et ses 50 ans de carrière avec une nouvelle tournée et un nouveau passage à l’Olympia. En février de la même année, il va prendre une décision qui peut surprendre puisqu’il va refuser une Victoire d’honneur aux Victoires de la musique ! C’est aussi durant cette année qu’il va recevoir la Grande médaille de la chanson française pour l’ensemble de son oeuvre ainsi que le prix Nikos Gatsos pour ses talents de parolier. L’année dernière, pour marquer le coup de ses 50 ans de carrière, il sort un livre ,”Serge Lama, un homme de paroles”, qui comporte l’intégrale de ses chansons.



2 commentaires

Ecrire un commentaire
  1. froment
    froment 19 octobre, 2015, 06:44

    j’aime impact fm

    Répondre à ce commentaire

Ecrire un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée
Tous les champs marqués d'un '*' sont à remplir obligatoirement*