Les Rolling Stones

Site officiel des Rolling Stones : www.rollingstones.com

Page Facebook des Rolling Stones: www.facebook.com/therollingstones

The Rolling Stones est un groupe de rock britannique formé en 1962 à Londres par son leader original Brian Jones. Composé de Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ron Wood, en plus de cinquante ans de carrière, les Rolling Stones ont vendu plus de 400 millions de disques dans le monde. Plus gros vendeur de singles aux Etats-Unis et classé 4e des 100 plus grands artistes de tous les temps par le magazine Rolling Stone, le groupe a fait son entrée au Rock and Roll Hall of Fame en 1989.

Les débuts des Rolling Stones

La grande histoire des Rolling Stones a débuté un soir d’été 1962 à Londres. Ce soir-là, Mike Jagger, Keith Richards, Mick Avory, Dick Taylor et Lewis Brian Hopkin Jones, se produisent pour la première fois sur scène. C’est aussi la première fois qu’ils se présentent avec le nom “Rolling Stones”, qui est à l’origine le titre d’une chanson de Muddy Waters. Cependant, le groupe naît réellement en 1963, au moment où Bill Wyman remplace Dick Taylor à la basse et que Charlie Watts vient apporter tous ses talents de batteur au groupe. En plus du titre d’une de ses chansons, Les Rolling Stones vont largement s’inspirer de l’oeuvre musicale blues de Muddy Waters. Afin de se différencier des Beatles, groupe phare de l’époque dont les musiciens cultivent un genre de gendre parfait, les Rolling Stones vont quant à eux opter pour un style plus mauvais garçon. Ce côté bad boy, les Rolling Stones vont même le cultiver dans les textes de leurs chansons, quelquefois portés sur la sexualité, comme “Satisfaction”, un de leur plus grand succès. Néanmoins, le style musical des Beatles et des Rolling Stones se suivra avec le temps, introduisant progressivement des influences soit psychédéliques, soit indiennes.

Les premiers succès des Rolling Stones

L’année 1963 sera marquée par la sortie du premier disque des Rolling Stones. Ce premier 45 tours “Come on” leur permet de faire une entrée discrète dans les charts musicaux. Quelques mois plutôt, lors d’un concert, les Rolling Stones ont rencontré celui qui deviendra leur manager, Andrew Loog Oldham. C’est avec lui que Mick Jagger et sa bande vont sortir leur premier album de reprises rock en 1964, “The Rolling Stones”. Mais la carrière des Rolling Stones va réellement prendre son envol l’année suivante, en 1965, lorsque Mick Jagger et Keith Richards vont mettre en avant tous leurs talents de compositeurs. C’est ainsi que sort “Satisfaction”, premier titre qui va placer les Rolling Stones tout en haut des classements musicaux. Ce titre sera suivi d’un album, “Aftermath”, composé à 100% par le duo Jagger-Richards et qui permettra d’agrandir la notoriété du groupe, notamment avec la chanson “Paint it Black”. A partir de ce moment là, les Stones vont enchaîner les albums, tous les ans, connaissant à chaque fois un succès grandissant. Cela débutera donc en 1967, avec l’album “Between the Buttons” et les titres “Ruby Tuesday” et “Let’s Spend The Night Together”. Le premier vrai succès international du groupe, se classant numéro un dans de nombreux pays interviendra l’année suivante, avec le titre “Jumping Jack Flash”. Les quatre albums suivants, “Beggar’s Banquet”, “Let it Bleed”, “Sticky Finger” dont la pochette a été réalisée par Andy Warhol et “Exile on Main Street”, permettent aux Rolling Stones de devenir de vrais poids lourds de la musique.

Des décisions difficiles à prendre

Avec des titres comme “Sympathy for the Devil”, “Midnight Ramber” ou encore “Brown Sugar”, les Rolling Stones ont fait des débuts fracassants dans le monde de la musique. 1969 marque un tournant dans la carrière du groupe. En effet, les différents membres décident d’exclure celui qui est à l’origine du groupe, Brian Jones. Ce dernier, en raison de problème de drogue, nuisait considérablement à la vie du groupe. Il sera découvert mort un mois plus tard et les Stones vont lui rendre hommage lors d’un concert à Hyde Park, devant plus de 250 000 personnes ! L’année suivante, les Rolling Stones décident de quitter leur maison de disques Decca. En plus de ce choix surprenant, les Stones mènent un train de vie inapproprié à leur carrière musicale. En effet, Keith Richards est devenu dépendant à l’héroïne et Mike Jagger goûte aux joies de la vie de la jet set, puisque ce dernier a épousé Bianca Perez Morena de Macias. En 1973, ils sortent néanmoins un titre qui deviendra rapidement un vrai tube mondial, “Angie”. Cependant, leur album suivant, “ It’s only Rock’n Roll”, déçoit la critique et le public.

Un duel Jagger-Richards

Durant la fin des années 70, la dépendance à l’héroïne de Keith Richards pose de gros problèmes au groupe. Ce dernier a en effet du mal à tenir son rôle de guitariste lors des différents concerts des Stones, allant même jusqu’à s’endormir lors d’une représentation ! Après une arrestation en 1977 à Toronto, Keith Richards qui a évité la prison de justesse, décide d’arrêter l’héroïne. Ce dernier à de retour à 100% dans le groupe, mais tout n’est pas complètement rentré dans l’ordre pour autant. En effet, alors qu’il est redevenu sobre, Richards voit bien que Mike Jagger ne veut pas le laisser diriger le groupe. Or, Richards affirme que lorsque Jagger a pris la tête du groupe, ce dernier était lui aussi dépendant à l’héroïne. C’est alors que les deux anciens compères ne se côtoient plus et ne se parlent même plus ! Cela ne s’arrêtera pas là, puisque petit à petit, les différents membres du groupe vont commencer des projets solo, chacun de leur côté. Cependant, en 1986, le groupe arrive à enregistrer et sortir un album, “Dirty Work”, dont le titre fait référence aux dernières difficultés qu’a traversées le groupe.

Le retour en grâce des Rolling Stones

Trois ans plus tard, en 1989, les Rolling Stones font leur entrée au Rock and Roll Hall of Fame. C’est aussi cette année-là qu’il signe leur retour au sommet avec l’album “Stell Wheels” et notamment le titre “Sad Sad Sad”. L’album fait un carton et se classe numéro un dans plusieurs pays à travers le monde. Les Rolling Stones sont de retour et entament une tournée de cinquante dates en Amérique du Nord, qui sera vécue comme un véritable triomphe. Après le départ de Bill Wyman, les Stones sortent un nouvel album en 1994, “Voodoo Lounge”. Là encore, l’album fera un carton et s’écoulera à plus de six millions d’exemplaires ! Une nouvelle tournée s’organise alors avec notamment un passage à l’Olympia de Paris. Mais leur plus longue tournée, le groupe va la mettre en place trois ans plus tard, en 1997, suite à la sortie de l’album “Bridges to Babylone”. Cette dernière, qui durera trois ans, sera composée de plus de 150 concerts et rencontrera un immense succès en terme de recette ! En 2002, Les Stones fêtent leur quarante ans de carrière. C’est pourquoi les différents membres du groupe décident de repartir en tournée et affichent une forme jamais vue depuis leurs plus grandes années. Une forme que les Stones garderont lors de leurs prochains concerts et tournées dans le monde, faisant d’eux l’un des plus grands groupes de rock de l’histoire de la musique.

Anecdotes sur les Rolling Stones

  • La première fois que les Stones ont eu à faire avec la justice, ce fut à cause de Bill Wyman. Il a été condamné pour avoir uriné sur le mur d’une station-service !
  • En 1989, à la Barbade, les Stones ont signé le contrat le plus cher de l’histoire du rock pour une tournée, le montant s’élevant entre 65 et 70 millions de dollars !
  • Au tout début des années 70 les Stones quittent leur Angleterre natale et s’installent dans le sud de la France. Pour les paysages ? Pas tellement, en fait ces derniers veulent échapper au fisc britannique !

Tags assigned to this article:
Années 60Années 70Années 80Années 90Groupe