Johnny Hallyday

Site officiel de Johnny Hallyday

Page Facebook de Johnny Hallyday

Compte Twitter de Johnny Hallyday

Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Smet, est né le 15 juin 1943 à Paris. Chanteur, compositeur et acteur français, en 50 ans de carrière, Johnny Hallyday a vendu plus de 110 millions de disques et s’est imposé comme un des chanteurs francophones les plus célèbres.

Les Débuts de Johnny Hallyday

Le goût de la musique et du spectacle, Johnny Hallyday va l’acquérir grâce à sa tante danseuse et actrice de cinéma chez qui il vit, Hélène Mar. Très vite, le petit Jean-Philippe se met à prendre des cours de chant et de guitare et se voit confier quelques petits rôles dans différentes publicités. Son premier coup de foudre pour le rock’n roll, Johnny va l’avoir lorsqu’il découvre Elvis Presley. Nous sommes en 1957 et Johnny Hallyday se lie d’amitié avec deux compères qui deviendront eux aussi chanteurs, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc. Un an plus tard, il commence à fréquenter le Golf-Drouot et d’autres bars-clubs, afin de se représenter sur scène. Ce dernier est souvent refusé et c’est lors d’une émission de radio, en 1959, “Paris Cocktail” qu’il est repéré par Jacques Wolfsohn, patron de la maison de disque Vogue. C’est lui qui va offrir à Johnny son premier 45 tours, mais les premiers succès arriveront trois mois plus tard, lorsque sort son deuxième disque, “Souvenirs, souvenirs”. La carrière de Johnny Hallyday est lancée.

Johnny Hallyday l’idole de la jeunesse

C’est alors que Johnny Hallyday commence à se produire sur scène. Des débuts compliqués puisque le jeune rockeur est plutôt timide. Lors de l’émission de télévision, “L’Ecole des vedettes”, il parait même presque paralysé ! Mais très vite, l’homme de scène va faire surface, notamment en 1961, lorsqu’il fait la première partie de Raymond Devos à l’Alhambra puis lors du festival rock organisé au Palais des Sports de Paris Bercy. Cette même année 1961, Johnny Hallyday quitte Vogue pour la maison de disque Philipps. C’est à ce moment-là qu’il commence à réellement travailler sa voix et à s’entourer des meilleurs musiciens. Sous la houlette de Johnny Stark, son manager, il sort le disque “Viens danser le twist”. Le succès est total, Johnny réveille toute la jeunesse française et remporte son premier disque d’or. Grâce à ce succès, Johnny se produit sur la scène de l’Olympia pendant plus d’un mois. Dès lors, les succès s’enchaînent pour Johnny. Il chante “Retiens la nuit” dans le film “Les Parisiennes” et les tubes, “L’idole des jeunes”, “Pas cette chanson” ou encore, “Da doo ron ron” sont unanimement salué par la critique. En 1963 Johnny Hallyday fait son retour au cinéma dans “D’où viens-tu Johnny” et c’est lors du tournage du film qu’il rencontre celle qui deviendra sa femme, Sylvie Vartan. Couple phare de la génération “Salut les copains”, Johnny Hallyday et Sylvie Vartan renforcent leur image de modèle pour la jeunesse française. Johnny Hallyday est idolâtré et par à Nashvill, capitale du country, pour y enregistrer “Pour moi la vie va commencer”. Le succès ne le quitte plus et ce dernier a même du mal à le gérer. En reflète sa chanson “Noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir” qui met en évidence son mal-être de l’époque. Durant cette période, le chanteur ira même jusqu’à faire une tentative de suicide !

Renaissance et nouveaux succès de Johnny Hallyday

L’année 1966 verra Johnny Hallyday reprendre le dessus et devenir papa d’un petit David. A ce moment-là, Johnny repart en tournée en Europe, en Amérique Latine et même en Afrique. Durant le début des années 70, les succès s’accumulent pour Johnny Hallyday, “Toute la musique que j’aime”, “Oh ma jolie Sarah” ou encore, “Que je t’aime” se vendent comme des petits pains. Dans la deuxième moitié des années 70, Johnny part s’installer à Los Angeles avec sa famille, néanmoins cinq ans plus tard, le couple Hallyday – Vartan divorce et se sépare. Johnny Hallyday démarre les années 80 avec de nouvelles perspectives pour sa carrière musicale. Il collabore beaucoup plus avec de grands compositeurs français. En 1985, il chante les textes de Michel Berger, notamment dans les chansons “Quelque chose de Tennessee” et “Le chanteur abandonné”. L’année suivante, c’est Jean-Jacques Goldmann qui lui écrit les paroles des titres “Laura” et “Je te promets”, en hommage à la fille qu’il vient d’avoir de sa liaison avec l’actrice Nathalie Baye. C’est durant cette période que le chanteur s’essaye à plusieurs styles musicaux, passant du rock’n roll à la chanson de variété française romantique. Connaissant toujours le même succès, le chanteur enchaîne les conquêtes amoureuses, souvent plus jeunes que lui. Sa tête est régulièrement affichée en Une des différents magazines people et c’est pourquoi, en 1990, il épouse la jeune actrice française Adeline Blondieau, fille de son ami Long Chris. Malheureusement pour eux, leur idylle ne fera pas long feu et le couple se séparera rapidement. Six ans plus tard, en 1996, Johnny Hallyday épouse une jeune mannequin, qui reste toujours sa femme au jour d’aujourd’hui, Laetitia.

Bête de scène et consécrations

Durant la deuxième moitié des années 90, Johnny Hallyday enchaîne les énormes représentations. Au sommet de sa carrière, il sort plusieurs compilations de ses meilleurs tubes qu’il présente sur scène. Pour ses cinquante ans, en 1993, Johnny Hallyday donne un énorme concert au Parc des Princes. De plus en plus d’artistes français le rejoignent sur scène pour partager ses chansons. Pour lui, chaque occasion est bonne pour donner une gigantesque représentation. C’est pourquoi il se représente d’abord à Bercy en 1995, puis il donne un autre concert à Las Vegas en 1996, continue par un show énorme au Stade de France en 1998 et termine par une représentation exceptionnelle à la Tour Eiffel, en 2000, devant plus de 400 000 spectateurs ! Johnny Hallyday s’impose comme une vraie bête de scène. Durant cette période, en 1997 plus précisément, Johnny Hallyday est fait Chevalier de la Légion d’Honneur par le président de la République de l’époque, Jacques Chirac. En 1999, sort l’album “Sang pour sang”, comportant certaines ballades écrites par son fils. L’album est un nouveau succès et crée même l’évènement de l’année. En plus d’assurer la promotion de son album, Johnny Hallyday participe à de nombreuses actions caritatives, notamment dans la lutte contre le sida. Après deux ans de pause musicale (pendant cette période Johnny a beaucoup joué au cinéma), sort en 2002 le double album “A la vie à la mort”. L’album est un grand succès, la chanson “Marie” est saluée par l’ensemble du monde musical et Johnny Hallyday entame une tournée des plus grands stades et zéniths de France, qu’il terminera au Parc des Prince pour une représentation à couper le souffle.

Retour aux sources, retour au blues

L’année 2006 marque un tournant dans la carrière musicale de Johnny Hallyday. Il quitte Universal, la maison de disque avec qui il collaborait depuis plus de quarante ans et sort l’album “Ma vérité”. Quelques jours plus tard, il signe dans la maison de disque Warner et en avril, il se retrouve à l’affiche du film “Jean-Philippe”, aux côtés de l’acteur Fabrice Luchini. Cette même année, il entame sa tournée “Flashback Tour 2006” avec laquelle il fera le tour des plus grandes salles françaises. Après 46 ans de carrière, Johnny Hallyday sort, en 2007, un album dont il rêve depuis le début, “Coeur d’un homme”. Ce disque, dont Johnny est plus que fière et qui revient à ses influences blues, rencontre un succès énorme. Les deux années suivantes vont être plus compliquées pour Johnny Hallyday, qui va devoir faire face à la maladie. Atteint d’un cancer, il est soigné en 2009 et reste en convalescence pendant plus de deux ans. C’est en 2011 que la bête de scène sort le 47e album de sa carrière (!), “Jamais seul”. Pour ses 70 ans, en 2013, le chanteur aux millions de disques vendus s’offre un retour sur scène. La dernière année écoulée, 2014, aura vu le retour de Johnny Hallyday au cinéma, en compagnie de son grand ami Eddy Mitchell, dans le film de Claude Lelouche “Salaud, on t’aime”.

Johnny Hallyday et les Vieilles Canailles

Durant sa carrière musicale, Johnny Hallyday a rencontré énormément de personnes. Néanmoins, il y en a deux, des amis d’enfance, qui sont devenus et resté de vrais amis de Johnny Hallyday. Il s’agit bien évidemment d’Eddy Mitchell et de Jacques Dutronc. En effet, les trois compères, durant leur carrière respective, ont souvent partagé la scène ensemble. Très récemment, en 2014, les trois plus grands rockeurs français se sont retrouvés autour d’un projet commun, “les Vieilles Canailles”. Ils ont en effet une nouvelle fois partagé la scène pour six représentations exceptionnelles, du 5 au 10 novembre 2014, sur la scène de Paris Bercy !

Anecdotes sur Johnny Hallyday

  • A huit mois, le petit Jean-Philippe Smet et sa mère sont abandonnés par son père, Léon Smet.
  • La cousine de Jean-Philippe Smet épouse Lee Halliday, un danseur américain. Surnommé Johnny par ce dernier, le petit Jean-Philippe va prendre Johnny Hallyday comme nom de scène.
  • Avec plus de 680 représentations durant toute sa carrière musicale, Johnny Hallyday a en tout réuni plus de 28 millions de spectateurs !