Boney M

Site officiel de Liz Mitchell : www.lizmitchell.com

Site officiel de Marcia Barrett : www.marciabarrettofboneym.com

Site officiel de Maizie Williams : www.maiziewilliams.com

Site officiel de Bobby Farrell : www.bobbyfarrell.com

 

Boney M est un groupe vocal de disco-pop jamaïco-antillais dirigé par Frank Farian, producteur allemand. Bobby Farrell, Liz Mitchell, Maizie Williams et Marcia Barrett sont les quatre membres du groupe. Avec plus de quarante disques d’or, cinquante disques de platine et cinquante disques de diamant, Boney M s’est imposé comme une figure incontournable du paysage musical.

Les débuts de Boney M

L’histoire de Boney M a démarré un certain mois de décembre 1974, en Allemagne. Frank Farian, alors chanteur et compositeur ayant pris le pseudonyme “Boney M”, doit enregistrer un titre en studio, “Baby Do You Wanna Bump ?”. Une fois sortie, la chanson fait un carton aux Pays-Bas et en Belgique. Afin d’en assurer la promotion sur les plateaux télé et dans les différents night-clubs, il décide de monter un groupe composé de deux choristes antillaises, Maizie Williams et Sheyla Bonnick, plus un danseur appelé Mike. Mais dès l’année suivante, Sheyla Bonnick et le dénommé Mike sont remplacés respectivement par Claudja Barry et Bobby Farrell, autre danseur antillais. Une autre chanteuse, cette fois-ci jamaïquaine, rejoint elle aussi le groupe. Il s’agit de Marcia Barrett. Un an plus tard, Liz Mitchell chanteuse dans un autre groupe remplace Claudja Barry. En cette année 1976 donc, le groupe Boney M qui est composé de Liz Mitchell, Marcia Barrett, Maizie Williams et Bobby Farrell, peut démarrer sa carrière.

Le succès immédiat de Boney M

Avant d’entamer le récit de la carrière de Boney M, il faut bien comprendre que durant toutes ces années, ce n’est pas Bobby Farrell, danseur et chanteur attitré du groupe, qui prêtait sa voix pour les musiques du groupe mais bel et bien Frank Farian, celui qui est à l’origine du groupe ! En effet, ce dernier trafiquait sa voix afin de la rendre plus ou moins grave selon les chansons. Nous sommes donc en 1976 et c’est cette année-là que sort le premier vrai titre du groupe, “Daddy Cool”. La chanson fait un carton en Europe et est même immédiatement classée n°1 en Allemagne ! L’année suivante, sort l’album “Love For Sale”, contenant les tubes “Sunny” et “Ma Baker”, qui permettent au groupe d’accroître sa notoriété. La carrière de Boney M est lancée et en 1978, le groupe sort un single “Rivers Of Babylone”, reprise d’un groupe jamaïquain des années 60. La chanson conquiert toute l’Europe, se positionne n°1 des différents classements et traverse même l’Atlantique pour s’installer aux Etats-Unis. S’en suit un album, “Nightflight To Venus”, contenant le titre “Mary’s Boy Child / Oh My Lord” et une autre chanson qui deviendra l’un des plus grands tubes du groupe, “Rasputin”.

Fin du disco et début des complications

A la fin des années 70, la mode du disco se dissipe un peu et Boney M sort son quatrième album, “Oceans of Fantasy”. Ce dernier fait un flop et les succès commencent à fuir le groupe. En 1981, Bobby Farrell est viré du groupe à cause de comportements déviants et l’album “Boonoonoonoos”, sort dans les bacs. Ce dernier est du même acabit que son prédécesseur et a du mal à s’installer dans les classements musicaux. Durant cette parenthèse sans leur chanteur, Bobby Farrell, c’est Reggie Tsiboe qui le remplace. Pendant cette période, le groupe sort trois albums, “Christmas album”, “Ten Thousand Lightyear” et “Eye Dance”. Malgré le retour de Bobby Farrell, les ventes de disques ne remontent pas et pire encore, Frank Farian, l’emblématique manager du groupe, semble occupé à d’autres projets. Nous sommes en 1986 et le groupe semble être en fin de vie. Frank Farian ne s’en occupe plus et les membres du groupe se séparent. Il faudra donc attendre trois ans pour voir Bobby Farrell reformer le groupe, avec les trois autres filles de la formation, le temps d’un mégamix (medley de leurs plus grands tubes). Le temps de cette période le groupe se produit une fois sur scène, ce sera d’ailleurs la dernière fois que l’on verra les quatre membres originels du groupe en représentation ensemble.

Boney M plus qu’un groupe

Boney M a marqué et fait danser des générations au fil de ses différents tubes et continu à le faire de nos jours. En 2006, la comédie musicale “Daddy Cool”, basée sur les plus grands tubes du groupe s’est jouée durant un an à Londres. Cependant malheureusement encore aujourd’hui, beaucoup de personnes se disputent les droits légaux du groupe. Ce fut notamment le cas en 2007, lorsque des proches du chanteur Bobby Farrell ont récupéré les droits d’usage du groupe pour l’Allemagne ! Boney M est devenu une multinationale ! En décembre 2010, l’aventure de Boney M prend fin avec le décès de Bobby Farrell. Mais au-delà de ces problèmes d’accords qui auraient pu ternir la notoriété du groupe, ce dernier continu malgré tout à faire danser aux quatre coins du monde et ça c’est plutôt pas mal !

Anecdotes sur Boney M

  • Malgré le fait que le groupe Boney M soit composé de quatre membres originels, ce dernier a connu au fil des années, pas moins de soixante-dix artistes différents qui se sont succédé au fil des représentations.
  • “Rasputin” est une chanson de Boney M et coïncidence ou non, Bobby Farrell est mort en Russie, un 30 décembre comme, Rasputin !
  • Durant toute la carrière de Boney M, l’une de ses membres, Maizie Williams, n’a jamais chanté dans aucune chanson ! En effet, les titres étaient chantés par les trois autres membres du groupe.

Tags assigned to this article:
AnglaisAnnées 70Années 80Groupe