Abba

Site officiel d’ABBA : www.abbasite.com

Page Facebook officiel d’ABBA : www.facebook.com/ABBA

ABBA est un groupe de pop suédois fondé en novembre 1970 à Stockholm. Composé de quatre membres, Agnetha Fältskog, Benny Andersson, Björn Ulvaeus et Anni-Frid Lyngstad dite “Frida”, ABBA est l’acronyme des initiales des quatre membres du groupe. Premiers représentants suédois à remporter le concours de l’Eurovision en 1974, le groupe qui a vendu quasiment 400 millions de disques s’est imposé comme l’une des références de son époque.

 

L’histoire d’ABBA

L’histoire d’ABBA débute un jour de juin 1966. Ce jour-là, Ulvaeus et Andersson se rencontrent en studio et décident d’écrire ensemble. C’est alors que Stig Anderson, considéré plus tard comme le cinquième membre du groupe et fondateur du label Polar Music, les encourage à écrire davantage. Trois ans plus tard, lors du festival national pour sélectionner l’entrée suédoise à l’Eurovision, Andersson rencontre celle qui deviendra sa future femme, la chanteuse Anni-Frid Lyngstad. L’année suivante, Ulvaeus et Andersson enregistrent leur premier album, “Lycka”, sur lequel les conjointes des deux chanteurs, Anni-Frid Lyngstad et Agnetha Fältskog, s’ajoutent aux choeurs de certaines chansons. La même année, les deux couples partent ensemble en vacances à Chypres. C’est à ce moment-là que les quatre chanteurs décident de réellement mélanger leurs talents. En découle un concert improvisé devant les soldats des Nations Unies, présents sur l’île et à leur retour en Suède, le 1er novembre 1970, le groupe ABBA est né.

Jusqu’en 1974 et le concours de l’Eurovision remporté par le groupe suédois, quelques titres connaissant un succès limité sont sortis (“People Need Love”, “Ring Ring”, “Hasta Manana”…). Connus pour être des pionniers en matière de vidéo-clips, les quatre membres du groupe gèrent tout. De la composition musicale, jusqu’aux arrangements, en passant par les techniques vocales, tout est fait par le groupe et Stig Anderson, leur manager. 1976 est l’année de tous les succès pour ABBA. La musique et les clips du groupe deviennent reconnaissables partout dans le monde. Cette année là, le groupe est invité à se produire à l’Opéra royal de Stockholm et joue un titre inédit jusque là, “Dancing Queen”. Le succès est immédiat et l’album “Arrival” qui comporte “Dancing Queen” se vend à plus de dix millions d’exemplaires à travers le monde ! Dès lors, les ventes des précédents albums augmentent, les radios du monde entier s’arrachent les titres du groupe suédois et d’autres succès suivent. “Money Money Money”, “The Name of the Game” ou encore “Take a Chance on Me”, font d’ABBA une vraie entreprise.Le groupe monte son propre studio, leur société de production dans laquelle ils ont rentré de l’argent investi dans des chaînes de restaurants et cette dernière est même cotée en bourse !

L’année suivante, en 1977, sort le film documentaire ABBA-The movie qui fera 20 millions d’entrées à travers le monde et accroîtra la notoriété du groupe. Néanmoins, l’année 79 mettra à la lumière du jour les premières fissures du groupe suédois. Agnetha souffre de la notoriété immense du groupe et annonce son divorce avec Björn. Le groupe passe outre les polémiques et continu son aventure. La même année sortira le titre “Gimme Gimme Gimme” et un an plus tard sortent les titres “I Have a Dream”, “Super Trouper” et “The Winner Takes it All”. Le succès est continu et ABBA enchaîne les représentations aux quatre coins du globe. L’année 1981 sera marquée par le divorce d’Anni-Frid et de Benny, l’autre couple du groupe. L’album “The Visitors”, sorti la même année sera le dernier du groupe et mettra en relief une envie de créer et de travailler ensemble qui semble s’émousser. Voyant la popularité du groupe décliner, les quatre membres se réunissent pour une dernière apparition en public, le 11 décembre 1982 et l’année suivante, Agnetha confie, lors d’une interview, que chacun des membres souhaitait continuer leur carrière solo. Ce n’est que trois ans plus tard, en 1986, que les quatre chanteurs se réunissent pour une dernière chanson afin de rendre hommage à leur ancien manager, Stig Anderson.

 

ABBA à l’Eurovision

Le concours de l’Eurovision de la chanson 1974 fut remporté par ABBA, représentant donc la Suède, avec la chanson “Waterloo”. Ce fut la première fois, depuis la création du concours, que la Suède remporta la médaille du grand prix. Encore inconnu à l’époque, le groupe ABBA avait, l’année précédente, déjà participé à la sélection suédoise avec la chanson “Ring Ring”. Malheureusement pour eux, ils avaient, cette année-là, terminé à la troisième place de cette sélection. L’année suivante, les quatre membres du groupe décidèrent donc de retenter leur chance. Le choix de la chanson “Waterloo” ne s’est pas fait au hasard, bien au contraire. Cette chanson permettait en effet à chaque membre du groupe de se faire entendre sur scène. ABBA reçut donc la médaille du grand prix et la chanson “Waterloo” connue un énorme succès commercial. Ce concours fut, pour les quatre membres du groupe, le point de départ de leur formidable carrière.

 

ABBA-revival

Une fois la carrière du groupe terminée en 1982, une certaine forme de nostalgie à l’égard d’ABBA s’installe. l’ABBA-revival prend forme dès 1989, par le biais d’un groupe australien, Björn Again, qui clonait l’apparence et le répertoire musical du groupe suédois. Cela entraîna une vague d’hommages et de nombreux autres artistes reprirent à leur tour le répertoire d’ABBA. De nombreux albums, disques et films rendant hommage au groupe et reprenant son répertoire virent le jour. La comédie musicale ABBA Mania, reprenant l’un des titres phares du groupe, “Mama Mia !”, vit le jour en 1999, ce qui donna un coup d’accélérateur à la notoriété d’ABBA, si besoin en était. Présentée chaque année dans de nombreux pays à travers le monde, la comédie musicale a rassemblé quelque 30 millions de spectateurs ! Durant les années 2000, beaucoup de groupes et de labels de musique reprirent point par point les costumes, la scénographie et le répertoire d’ABBA. C’est le cas du groupe allemand, Abba Gold, de la chanteuse américaine Madonna ou encore du label allemand Nuclear Blast. De nombreux autres dérivés du groupe verront le jour, comme en 2008, lorsque Sony sortit le jeu vidéo “SingStar ABBA” ou comme en 2010, lorsqu’une exposition était consacrée au groupe à Londres. Le 15 mars 2010, ABBA devient le premier groupe non anglophone à rejoindre le Rock and Roll Hall of Fame, qui a pour but d’honorer les artistes ayant marqué l’histoire du rock.


Tags assigned to this article:
AnglaisAnnées 70Groupe

Pas de commentaires

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Ecrire un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée
Tous les champs marqués d'un '*' sont à remplir obligatoirement*